LICENCE

LA LICENCE DE LETTRES À ROUEN

 

La licence de Lettres propose une formation complète dans le domaine de la création littéraire du Moyen Âge à l’époque contemporaine.

Les disciplines enseignées dans cette perspective sont : la littérature française, la littérature comparée, l’histoire de la langue française, la stylistique et la grammaire, les langues vivantes. Une large place est également faite aux liens entre la littérature et les autres arts : cinéma, théâtre, peinture, musique. La formation comporte, enfin, une initiation aux nouvelles technologies, explorées notamment dans la perspective de l’étude et de l’édition des textes en ligne.

 

Organisation de la licence

L’organisation de la licence de Lettres obéit à un principe de spécialisation progressive à travers le choix de mineures en L1, puis des parcours différents en L2 et L3.

Première année (Licence 1)

Le premier semestre de la L1 associe à la majeure Lettres deux mineures : une mineure Anglais et une mineure Musicologie. Ces mineures prennent la forme d’une initiation aux disciplines concernées. Elles ne présupposent aucune connaissance ni aucune compétence préalables.

Au second semestre de la L1, seule l’une des deux mineures du premier semestre est conservée, au choix de l’étudiant : soit Humanités, soit Musicologie.

La mineure Anglais comprend des cours du département « Langues, littératures et civilisations anglophones » ouverts aux étudiants de Lettres Modernes : elle propose une ouverture à la culture britannique et à la culture américaine ainsi qu’un renforcement en expression écrite.

La mineure Musicologie comprend des cours du département de « Musique » ouverts aux étudiants de Lettres Modernes : elle propose une initiation à la culture musicale baroque, classique ou contemporaine.

Deuxième et troisième année (Licence 2 et Licence 3)

En L2 et en L3, le système « majeure / mineure » disparaît.

Les étudiants ont, en revanche, à choisir entre plusieurs parcours, associés par un important tronc commun, auquel chaque parcours ajoute un supplément de spécialisation.

  • Licence 2

En Licence 2, quatre parcours seront proposés en 2017/2018 : « Lettres » ou « Métiers de l’enseignement du premier degré » ou « Métiers de la culture » ou « Lettres – Science Politique ».

Le parcours Lettres, en L2, est conseillé aussi bien aux étudiants qui se destinent à la recherche en littérature qu’à ceux qui envisagent de passer les concours du CAPESet de l’agrégation. Il met l’accent sur l’approche théorique des phénomènes littéraires ainsi que sur la dimension diachronique de l’étude la langue française.

Le parcours Métiers de l’enseignement du premier degré est conseillé aux étudiants qui envisagent de passer le concours du CRPE. Il prévoit une formation supplémentaire en orthographe, en grammaire, en mathématiques et en physique, ainsi qu’une découverte du métier de professeur des écoles.

Le parcours Métiers de la culture s’adresse aux étudiants qui ont l’intention de s’orienter en troisième année vers la Licence professionnelle « Métiers de la culture », dont la présentation peut être demandée auprès du département du même nom. Il prévoir une initiation aux arts vivants ainsi qu’au paysage culturel d’aujourd’hui.

Le parcours « Lettres – Science politique » est réservé aux étudiants qui ont choisi le parcours Lettres comme première spécialisation : il s’y ajoute, pour apporter une seconde spécialisation. Il implique donc, un supplément de formation : un volume de cours plus important et un emploi du temps plus lourd. Les UE du « Tronc commun » et du « Parcours Lettres » représentent alors un moindre volume d’ECTS : les 30 ECTS par semestre, soit 60 ECTS par année, sont obtenus par l’addition des ECTS propres au parcours supplémentaire « Science-Po ». Il s’adresse aux étudiants qui ont le projet de s’inscrire en Master dans un Institut d’Études Politiques.

  • Licence 3

En Licence 3, trois parcours seront proposés en 2018/2019 : « Lettres » ou « Métiers de l’enseignement du premier degré » ou « Métiers de l’enseignement du second degré ».

Le parcours « Lettres », en L3, est conseillé aux étudiants qui se destinent à la recherche en littérature. Il met l’accent sur la méthodologie de la recherche et propose une approche problématisée de la théorie et de l’histoire littéraires. 

Le parcours « Métiers de l’enseignement du premier degré » est conseillé aux étudiants qui envisagent de passer le concours du CRPE. Il prévoit, dans la continuité de la L2, une formation supplémentaire en orthographe, en grammaire, en mathématiques et en physique, ainsi qu’une découverte du métier de professeur des écoles.

Le parcours « Métiers de l’enseignement du second degré » s’adresse aussi bien aux étudiants qui envisagent de passer le CAPES qu’à ceux qui comptent se présenter, à terme, à l’agrégation. Outre une découverte du métier de professeur de français, il renforce, en effet, la préparation à deux des épreuves importantes de ces concours : l’ancien français et la stylistique des textes.

 

Disciplines enseignées

Littérature française     

En L1, l’étudiant suit, parallèlement aux cours d’histoire littéraire, un cours de littérature française de 16 h sur chaque période : le Moyen Âge, le XVIᵉ siècle, le XVIIᵉ siècle, le XVIIIᵉ siècle, le XIXᵉ siècle, le XXᵉ siècle. Il s’agit de consolider les bases avant de poursuivre et d’approfondir l’approche des textes en L2 et L3.

Aux S3, S4, S5, toutes les périodes sont de nouveau abordées, dans l’ordre chronologique, à la faveur de cours plus volumineux, de 24 h, qui permettent d’affiner et de complexifier l’étude des œuvres.

Au S6, chaque période est de nouveau représentée, à travers six cours, de 8 h chacun.

Ce principe chronologique permet d’ancrer l’étude des textes dans l’histoire littéraire, en la reliant à l’histoire événementielle, politique, culturelle, des idées et des arts.

Les cours de littérature proposés en option, appelés littérature, arts et société proposent de suivre l’évolution d’une problématique ou d’un enjeu de société à travers plusieurs siècles et arts.

Les cours sur les genres (narratifs, dramatiques, poétiques, argumentatif) et les cours de théorie littéraire sont, eux aussi, trans-séculaires. On y étudie les principaux outils de l’analyse littéraire, ainsi que les différents systèmes critiques qui ont pu informer la lecture et l’interprétation de la littérature.

Littératures de l’ailleurs 

De même que le cours de littératures francophones est destiné à ouvrir vos connaissances aux littératures de langue française de l’Amérique du Nord, de l’Asie, de l’Afrique ou des Caraïbes, les cours de « littérature comparée » sont destinés à l’élargir aux littératures étrangères de langue étrangère. Il s’agit alors d’amener les étudiants à considérer les textes littéraires sous l’angle de la circulation dans l’espace et dans le temps, de l’échange et de la réception.

Les programmes de littérature comparée comportent des œuvres françaises et des œuvres étrangères étudiées en traduction. L’objectif est de confronter celles-ci, afin de faire apparaître des parentés génériques ou thématiques, mais aussi des différences culturelles, des spécificités liées aux mentalités nationales, aux particularités linguistiques, à l’histoire d’un pays donné, aux tendances esthétiques d’une époque, etc.

Langue française, syntaxe, grammaire, stylistique 

La langue française contemporaine est étudiée en 1ère année dans le cours de syntaxe, qui fait le point sur les connaissances utiles en grammaire et commence à les approfondir.

L’histoire de la langue française est abordée en 2e année et se poursuit en 3e année, à travers l’étude de l’histoire du vocabulaire, de l’ancien français, ainsi éventuellement que du français préclassique à travers le cours de stylistique du français (XVIe-XVIIe siècles). Ce dernier cours est également l’occasion d’aborder les textes sous l’angle de l’étude du style.

Langue et culture antiques 

Les étudiants peuvent choisir entre deux enseignements :

1)    un enseignement de latin : le choix du latin est vivement conseillé aux étudiants désireux de s’inscrire en Master et de passer les concours de l’enseignement (CAPES et agrégation).

2)    un enseignement intitulé transferts culturelsqui aborde (en français) les œuvres antiques et leur postérité dans la littérature française, du Moyen Âge au XXIe siècle.

Langues vivantes : Anglais, allemand, espagnol, italien

Attention : l’anglais est très fortement conseillé aux futurs candidats au CAPES. Cette langue est en effet obligatoire lors de l’inscription en Master MEEF.