“Admonere voluimus, non mordere” ? comique et satire dans Les Caractères

C’est par rapport à ce cynisme chrétien qu’il faut interpréter le choix du rire adopté par La Bruyère. Son comique satirique, remarqué de longue date, vient de Socrate et d’Antisthène, passe par Lucien, puis par l’humanisme érasmien. Il emprunte ses procédés à une tradition caractériologique qui très vite trouvé sa place au théâtre, dans le genre de la comédie, depuis Ménandre et Térence jusqu’à Molière. Ce sont ces deux dimensions complémentaires du rire de La Bruyère, satirique et théâtrale, que nous étudierons dans cette dernière section.